Charmes et St Georges les bains

Sortie du 6 juillet 2019 à Charmes et St Georges les Bains

Le matin, sous un soleil déjà rayonnant, une quarantaine de personnes a participé à la visite du vieux village de Charmes, sous la conduite de l’historien local Alain Saint André. Nous avons vu le tombeau d'Aléthius,un noble romain du V° siècle, la fontaine, diverses gravures, l'ancienne maison des baillis, les remparts, l'emplacement de l'ancienne église, le campanile et l'église actuelle ; c'est le diacre Ludovic Fraisse qui nous décrit l'histoire de ces églises et détaille l'intérieur de celle d'aujourd'hui.

Ensuite, montée à la maison Boissier et pique-nique au bord de l'Embroye.

Jean François Boissier était un protestant qui a racheté le moulin (à grains) des Roches en 1806. Il l'a transformé en un moulinage à soie.

En début d'après midi, la pasteure Catherine Louvet nous a décrit le parcours évangélique du pasteur Louis Dallière qui a créé à la fin de la guerre, dans les murs de l’ancien moulinage, le cours Isaac Homel qui dura une trentaine d'années. Ce collège protestant, d'enseignement secondaire, eut jusqu'à 80 élèves.

Sous un soleil de plomb nous partons à St Georges les Bains. Nous respirons un peu mieux dans le temple édifié en 1864 ; Guy Badel nous retrace la vie de Isabeau Menet, martyre locale, et dont la place toute proche porte son nom.

La visite du village est écourtée à cause de la chaleur !

Avec Madame Favier nous passons à la fontaine, puis nous prenons la calade pour voir l'ancien relais de poste ; nous terminons par l'église médievale, site clunisien, parfaitement restaurée.

Avec madame Magnon, elles nous décrivent l'histoire de St Georges, celle aussi des thermes qui ont existé déjà à l'époque gallo-romaine ; leur exposé se termine par un résumé des relations entre protestants et catholiques.

Michel Lafont retrace la riche histoire du protestantisme à Charmes et St Georges depuis la réforme, d'après les livres de Samuel Mours.

La journée se termine par quelques explications d'Alain Saint André sur l'ancien village de St Marcel de Crussol, d'après ses documents datant certains des XIII° et XIV° siècles, puis avec des photos récentes des ruines, et d'anciennes cartes postales.

Merci à tous ceux qui ont permis que cette journée soit réussie.

Michel Lafont