Assemblée dans la nuit du 4 au 5 mars 1738

La Baume Traouchade (trauchade ) tire son nom du mot patois qui signifie trouée.

Dans le bois de Vallon sur les hauteurs d'une rivière(l'Ibie qui se jette dans l'Ardèche) une assemblée réunit environ 400 personnes autour du pasteur Jacques Rivière du Languedoc.  Elle sera dénoncée par le curé Charay, de Vallon au capitaine du régiment du Cambrésis: La Veissière. Les personnes arrêtées seront jugées à Villeneuve de Berg par le subdélégué Dupuy et emprisonnées au château de Beauregard. Après l'intervention du comte de Vallon et de sa soeur, épouse d'Antoine du Roure de Brizieux pour aménager leur peine, ils furent libérés pour les uns en Janvier et les autres en février 1739.

ref:Lettre de Barthélémy Claris du 28 mai 1738 à Antoine Court

Voir l'article de Marc Autrand , cahier PHA n°3 de 2003 page 49 et 50

 

En images

 

Informations complémentaires

Cahier PHA n°3 en 2003 article de Marc Autrand.
AD 34 C 205
Lettre de Barthélémy Claris à Antoine Court  28 Mai  1728